Guide technique pour la préparation des fichiers pour l’impression numérique grand format

2018 - 2019

Format du document

Pour les grands formats ne travaillez pas à l’échelle 1 (format supérieur au A0). Réduisez le format de votre page de manière homothétique (proportionnelle) au ½ ou au ¼.

Formats des fichiers images

Images en mode CMJN, formats TIFF, EPS ou JPG. Pas de GIF ou de PNG.
Même configuration pour les images importées dans les compositions Adobe Illustrator ou In-Design. Bichromies converties en CMJN.

Résolution de l’image

La résolution d’une image varie selon l’usage que l’on va en faire. Pour une impression petit format il conviendra d’avoir une résolution entre 200 et 300 dpi alors que pour un grand format 80 à 100 dpi sera suffisant. Tout dépend de la taille finale du l’imprimé et de la distance à laquelle il sera vu.
Exemples pour des impressions :
– de 1 mètre vous aurez une bonne image avec une résolution autour des 200 à 300 dpi
– de 1 à 2 mètres environ, une résolution autour de 150 dpi à l’échelle finale
– de 2 à 5 mètres environ, une résolution autour de 100 dpi à l’échelle finale
– de plus de 5 mètres, une résolution autour de 50 à 80 dpi à l’échelle finale
-> Plus les résolutions seront basses et éloignées de ces valeurs et plus l’image sera pixellisée.
-> La qualité de l’image finale dépendra pour la plus grande partie, du fichier que vous nous fournirez

Polices / Typo

Fournissez nous les polices de caractères et/ou veillez à les vectoriser car elles pourraient être remplacées par une autre police et modifier votre mise en page.

Couleurs

Utilisez uniquement des couleurs CMJN ou Pantone. Les couleurs RVB sont à proscrire. Pour les aplats de noir (grands formats), il est recommandé de soutenir le noir par l’ajout de 30% de cyan, 30 % de magenta et 30% de jaune. La couleur est souvent une source de problème. Il faut savoir qu’il n’est pas toujours possible d’obtenir la couleur précise que vous désirez. En impression numérique plusieurs paramètres entrent en jeu, vous pouvez en faire l’expérience sur votre imprimante de bureau. Outre les différents modes décrits plus haut (modes CMJN, RVB, PANTONE, etc.….) il y a aussi les éléments suivant qui auront une influence sur la couleur imprimée
– La calibration de votre écran :
Tous les écrans ne sont pas calibrés de la même façon. De plus la calibration change en fonction de l’âge de votre écran mais aussi en chauffant au cours de la journée. Ce que vous voyez sur votre écran ne sera peut-être pas ce que nous aurons sur nos écrans et par conséquent, en impression.
– La qualité et le type de support
Selon que nous imprimons un même fichier sur une bâche, sur un adhésif, sur un papier ou sur tout autre support nous n’obtiendrons pas la même couleur. Selon que nous utilisons l’un de ces produits dans des qualités différentes, haut de gamme ou premier prix, le rendu ne sera pas le même.
– La température et l’hydrométrie auront une incidence sur le résultat :
La pénétration de l’encre dans le support en sera modifiée et la couleur ne sera pas exactement celle désirée.
– Le type d’encre aura aussi une conséquence :
Selon que nous imprimons avec de l’encre à eco-solvant ou avec de encres à séchage UV, le même fichier aura des nuances de couleurs différentes. Bien sûr les profils colorimétriques sont faits pour uniformiser, autant que faire ce peu, toutes ces dérives mais il y aura toujours quelques variantes.
Comme vous pouvez le comprendre tous ces paramètres font que nous pouvons nous approcher d’une couleur mais que nous ne pouvons pas vous garantir une parfaite précision, de même qu’il ne nous est pas possible d’obtenir exactement la même couleur d’un même travail réalisé sur plusieurs jours ou plusieurs mois différents.

Dossier d’impression

Regrouper tous les éléments (maquettes, images, illustrations)
Fournir uniquement les éléments à jour et nécessaires à la réalisation de vos travaux.

Recommandations en plus

Eviter de placer des textes à moins de 5 cm des bords.
Anticiper la position des œillets et des raccords éventuels lors du positionnement des images et des textes. Eviter les fichiers *.DOC ou *. PPT ou *.XLS car la mise en page peut varier d’un ordinateur à l’autre. Le format idéal est le format PDF.
«Si vous n’avez pas les compétences en interne pour créer votre fichier, notre service PAO peut prendre en charge ce travail. N’hésitez pas à nous le confier !»